Les marques de luxe et l’environnement – la nouvelle tendance !

Nous profitons de la journée mondiale de l’environnement qui est demain le 5 juin, pour parler de la manière dont les entreprises de luxe et leurs consommateurs sont de plus en plus conscients de leurs impacts sur le monde et adaptent leurs actions, pour un nouveau luxe du bien ! Un luxe qui va se soucier davantage de l’environnement ! Les marques de luxe et l’environnement vont donc aller de pair.

Et comme l’a dit Gloria Kalil, consultante en mode, le secret pour être chic est de trouver un équilibre entre l’apparence et le contenu. Il ne sert à rien d’être une personne qui ne fait que regarder sans faire aussi attention à l’environnement et aux autres.

La vérité sur la mode

les marques de luxe et l'environnement

Saviez-vous que la mode est la deuxième plus grande industrie polluante au monde ? Le polyester, par exemple, consomme des millions de barils de pétrole et met des siècles à se décomposer. En outre, il existe de graves problèmes environnementaux tels que le gaspillage d’eau (un jeans utilise environ 3 400 litres d’eau pour être fabriqué), la forte consommation d’énergie et l’utilisation de produits chimiques dans le processus de production des fibres.

Un très triste chapitre de l’histoire de l’industrie de la mode s’est déroulé en 2013. Lorsque le bâtiment qui abritait l’usine de vêtements Rana Plaza au Bangladesh s’est effondré, tuant 1129 personnes. Les personnes travaillaient dans une situation similaire à l’esclavage, puisqu’elles gagnaient environ 10 dollars par mois. Ces personnes vivaient donc dans une extrême pauvreté.

Comportement de luxe – Être conscient

Être conscient, c’est avoir le sens des responsabilités et agir en conséquence. Cela implique de connaître les impacts de vos actions. Les personnes qui agissent consciemment recherchent des informations sur les entreprises et les produits avant de les acheter. Souvent elles ne les achètent que lorsqu’elles en ont vraiment besoin. 

plante dans une main

Ce mouvement s’est développé dans le monde entier en raison de plusieurs facteurs. L’un d’eux est l’augmentation des réseaux sociaux qui renforcent l’esprit de collaboration entre les gens. Un autre point est l’augmentation de l’accès à l’information sur les injustices sociales et la dégradation de l’environnement. Les recherches montrent aujourd’hui qu’environ 75 % de la nouvelle génération de consommateurs modifient leurs habitudes de consommation en fonction des préoccupations environnementales. 

Alors, avec ces nouvelles préoccupations, l’industrie de la mode ne pouvait évidemment pas continuer sans prendre en compte ce changement. Que ce soit pour faire le bien ou pour maintenir ses ventes.

Les marques de luxe et l’environnement durable dans la mode 

velo "share more consume less"

La mode s’est adaptée en cherchant à modifier les impacts causés et en cherchant à plaire à ses consommateurs. Ainsi, les grandes marques de luxe se préoccupent davantage de leurs travailleurs, des communautés et de l’impact sur l’environnement. Et bien sûr, ils cherchent aussi à vendre une bonne histoire derrière leurs produits. Quelque chose que le luxe a toujours très bien fait. Mais qu’ont fait ces grandes marques ?

Les marques de luxe et l’environnement

Le groupe LVMH, qui compte plus de 70 marques, dont Louis Vuitton, Christian Dior, Marc Jacobs, Moet & Chandon, Dom Pérignon, Kenzo, Givenchy, Bvlgari et Tag Heuer a acquis en mai 2009 une participation de 50 % dans la marque Edun, créée par le chanteur Bono Vox pour promouvoir le développement dans les pays pauvres. Le coton utilisé dans les pièces, par exemple, est cultivé par de petits producteurs en Afrique. 

En 2016, le groupe a également lancé le projet Life 2020, qui vise à réduire l’impact sur l’environnement. À cette fin, elle a créé des magasins plus durables, en utilisant des énergies renouvelables. Mais aussi en recourant à des voitures électriques pour les livraisons.

les marques de luxe et l'environnement

Depuis 2001, année de la création de sa marque, la créatrice Stella McCartney avait comme pilier principal de son entreprise – ne pas utiliser de matériaux d’origine animale et veiller à la préservation de l’environnement.  

En 2018, plusieurs marques telles que Versace, Gucci, Michael Kors, Burberry, Coach et Tom ford ont annoncé la fin de l’utilisation de la fourrure animale. En 2018 également, Lacoste a échangé son alligator emblématique, imprimé sur ses t-shirts, contre d’autres animaux en voie de disparition. Lacoste a aussi reversé le bénéfice de la vente à l’Union internationale pour la conservation de la nature.

Prada s’est engagé à fabriquer tous ses accessoires en nylon en utilisant des matériaux recyclés. Y compris les déchets qui se trouvent dans les océans, d’ici la fin 2021. 

change

Dans le monde de la joaillerie de luxe. Cartier a mobilisé le responsable Jewellery Council, qui réunit 150 fabricants de bijoux, pour convaincre tous ses membres d’exiger de leurs fournisseurs une certification environnementale et sociale. Cela afin de garantir que les pierres précieuses utilisées dans leurs pièces n’ont aucun lien avec des zones de conflit.

Comment pouvez-VOUS aussi contribuer à un monde meilleur ?

Avant d’acheter, soyez conscient de l’utilité de la pièce dans votre vie et de sa provenance. Mais aussi de la manière dont elle a été produite du matériau utilisé et de l’existence éventuelle d’un travail illégal ou de cruauté envers les animaux. Posez plus de questions ! Soyez un consommateur exigeant, vous faites partie de ce changement pour avoir un monde meilleur !